Nucléaire iranien : Accord sur une «solution temporaire» de trois mois
Search
Dimanche 07 Mars 2021
Journal Electronique


Le chef de l’AIEA a annoncé dimanche soir, à son retour de Téhéran, avoir trouvé avec l’Iran une «solution temporaire» de trois mois pour maintenir une surveillance «satisfaisante» des sites nucléaires, même si les inspections seront limitées à compter de mardi. «L’accès sera réduit, ne nous voilons pas la face, mais nous serons en mesure de maintenir le degré nécessaire de surveillance et de  vérification», a déclaré Rafael Grossi lors d’un rapide point de presse à l’aéroport de Vienne, ville où se situe le siège de l’Agence internationale de l’énergie atomique. «Cela sauve la situation dans l’immédiat», a-t-il ajouté, évoquant «un résultat raisonnable après des consultations intenses». Selon les termes de cet «accord bilatéral technique», le nombre d’inspecteurs sur place reste ainsi inchangé et l’AIEA pourra procéder à des inspections inopinées. Mais la loi iranienne, qui prévoit de restreindre certaines inspections, y compris sur des sites militaires suspects, si les sanctions américaines ne sont pas levées, «existe et va être appliquée» à partir du 23 février, a regretté Grossi. «Nous estimons que l’heure est grave, mais l’AEIA continue de servir la communauté internationale», a-t-il souligné. «Bien sûr, pour parvenir à une  situation stable, il faudra une négociation politique, et ce n’est pas de mon ressort». Le directeur général de l’AIEA était arrivé samedi à Téhéran, où il a rencontré le président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique  (OIEA), Ali Akbar Salehi, et le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif. «L’Iran et l’AIEA ont eu des discussions fructueuses fondées sur le respect mutuel», avait tweeté un peu plus tôt Kazem Gharibabadi, l’ambassadeur d’Iran auprès de l’AIEA, «gendarme» nucléaire de l’ONU. Les discussions entre l’Iran et le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique ont produit un «résultat significatif», s’est félicité Téhéran hier. Les pourparlers avec le gendarme onusien du nucléaire «ont abouti à un résultat diplomatique très significatif», a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, lors d’une conférence de presse, au lendemain de la visite de Rafael Grossi, à l’approche de la mise en application d’une loi limitant les inspections des activités nucléaires en cas de maintien des sanctions américaines.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, présidera, le 8 mars  à 14h, au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, le 8 mars  à 11h, la cérémonie célébration de la Journée internationale de la femme de célébration où les femmes du secteur seront à l’honneur.



Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.



HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept