Championnat du volley-ball: La reprise envisageable en mai
Search
Dimanche 07 Mars 2021
Journal Electronique

Depuis l’annonce de la réouverture de salles sportives par le ministère de la Jeunesse et des Sports, l’espoir de reprendre la compétition pour les sports collectifs, dont le volley-ball, a grandi. Néanmoins, les difficultés financières dont souffrent les clubs font toujours obstacle. Après deux réunions avec les clubs, la fédération a pris une première décision de reprendre vers le mois de mai le championnat a-t-on appris hier du président de la FAVB Mustapha Lemouchi. «Le débat fut enrichissant avec les représentants des clubs sur tout ce qui concerne la discipline.

Parmi les problèmes, le coût de l’application rigoureuse du protocole sanitaire. Tous les clubs ont été unanimes à annoncer leur incapacité de dégager un budget spécial pour les tests de dépistage PCR hebdomadaires. La demande a été également collective de saisir le MJS pour débloquer une enveloppe afin d’épargner aux équipes les dépenses du protocole sanitaire» a-t-il souligné. Et d’ajouter : «Les clubs n’envisagent pas de reprendre tant qu’il n’y aura pas l’assistanat du ministère dans le paiement des tests, vu leur prix et le nombre des éléments à dépister.» Dans le même ordre d’idées, Lemouchi a également évoqué la question des salaires des joueurs, qui continuent de réclamer leur argent, après presque un an d’inactivité. «Nous sommes sensibles à la situation financière des joueurs.
Le coronavirus a rendu la tâche des clubs plus compliquée qu’on le pense, notamment sur le plan financier. Avec les différentes charges, dont les salaires, le coût de la préparation, ainsi que les tests PCR, les clubs vont avoir du pain sur la planche.» A propos de la formule de la reprise, Lemouchi a précisé qu’il s’agira dans un premier temps de reprendre la suite de la saison 2019-2020 si la reprise sera maintenue pour le mois de mai. «Nous devons dans un premier temps donner au moins deux mois aux clubs pour se préparer. Physiquement et techniquement, les joueurs ont les compteurs à zéro. Donc, il faudra mettre en application un programme de préparation physique général et spécial, avant de passer à tout ce qui est en relation avec l’aspect technique. Et, le respect des normes de préparation va éviter aux joueurs de graves blessures, notamment ceux qui sont en équipe nationale.» Au cas où le championnat ne reprendrait pas au mois de mai, le boss de la FAVB a fait savoir qu’il y aura un plan B, à savoir reprendre la compétition dès le mois de septembre. «Nous avons prévu de donner une nouvelle fois la parole aux clubs. Il faudra rediscuter sur le sujet pour ne léser aucune équipe. Nous devons également penser aux autres paliers, car il y a un enchaînement en matière de rétrogradation et d’accession.» Pour ce qui est de l’accessibilité des salles, Lemouchi a indiqué que les infrastructures sont toujours fermées. «La décision de la réouverture des enceintes a été communiquée. Cela dit, les clubs n’ont toujours pas eu l’accès aux salles. Nous attendons l’application de ce qui a été annoncée par la tutelle. Une fois les portes rouvertes, les clubs vont devoir reprendre les entraînements et discuter de tout le programme avec leurs joueurs et entraîneurs.» Ainsi, la reprise est encore en phase de discussion avec des plans A et B en attendant que la tutelle se penche sur la crise financière qui handicape les clubs. Une situation globale inconfortable qui va se répercuter automatiquement sur les équipes nationales. Pour rappel, la fédération devrait négocier prochainement le contrat avec le sélectionneur national Krimo Bernaoui. Ce dernier n’a pas encore signé de bail pour driver la sélection nationale, lui qui avait remplacé le cubain Izquierdo Diago Raul en 2019. Toutefois, la programmation du prochain stage est en stand-by, tant que le championnat n’a pas encore repris.
Adel K.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, présidera, le 8 mars  à 14h, au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, le 8 mars  à 11h, la cérémonie célébration de la Journée internationale de la femme de célébration où les femmes du secteur seront à l’honneur.



Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.



HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept