Perspectives politiques : La dissolution de l’APN fait débat
Search
Mercredi 03 Mars 2021
Journal Electronique

La dissolution de l’Assemblée populaire nationale (APN) et l’organisation d’élections législatives anticipées restent une probabilité qui peut être concrétisée par les pouvoirs publics pour répondre, d’abord, à la demande de la population. Il s’agit de retrouver un paysage politique plus serein en phase avec une nouvelle ère imposée par l’Algérie nouvelle.

Si pour certains observateurs de la scène politique, la dissolution du Parlement s’annonce imminente du fait d’une exigence populaire, pour d’autres cette perspective est un choix dicté par la conjoncture politique dans laquelle le rôle des parlementaires est devenu caduque. Pour le politologue Lazhar Marouk, «les pouvoirs publics n’ont plus d’autre alternative que de se débarrasser le plus rapidement de cette assemblée qui n’a pas bonne presse». Le politologue estime que dissoudre l’APN et aller rapidement vers des élections législatives anticipées est une décision logique et qui peut être un début de réconciliation entre le pouvoir et le peuple. «Aucun citoyen algérien n’est contre la dissolution de l’APN. Une assemblée qui a noirci l’image de l’Algérie avec la corruption et surtout avec cet épisode de conflit interne qui a conduit certains parlementaires à fermer la porte du Parlement à l’aide d’un cadenas. L’image a fait le tour du monde. Donc, la dissolution de l’APN s’impose d’elle-même», explique Lazhar Marouk, précisant que la Constitution permet au président de la République, Abdelmadjid Tebboune, d’adopter le nouveau code électoral par ordonnance. «Il est tout à fait possible que l’adoption du nouveau code électoral passe par voie d’ordonnance afin d’aller rapidement vers un nouveau schéma politique», a estimé le politologue selon lequel la phase de l’après-élection législative sera très chargée, car il y a tout un chantier à ouvrir pour adapter la réglementation et les lois selon la Constitution. «A mon avis, tous les signes qu’envoie le président de la République indiquent une rupture avec les anciennes pratiques politiques qui ont coûté cher au pays». Il faudrait un Parlement avec des élus issus réellement des urnes et qui représentent réellement le peuple. «La pratique de la ch’kara est révolue avec le nouveau code électoral», a précisé Marouk. Pour le politologue Rachid Grine, «la dissolution de l’APN est l’occasion pour les pouvoirs publics de montrer leur bonne foi et d’aller vers des réformes politiques profondes et non superficielles. Il a estimé, également, que «ni le temps ni la conjoncture actuelle ne sont favorables pour les pouvoirs publics qui doivent agir rapidement pour répondre à la demande du peuple qui appelle à dissoudre le Parlement, qui malheureusement, est devenu le symbole de la corruption», a lancé le politologue, selon lequel «le président Abdelmadjid Tebboune a toutes les chances de ne pas rater ce virage décisif que doit prendre l’Algérie nouvelle».             
 M. Benkeddada

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Saga des entreprises

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Histoire

Sciences et Technologies

L'agenda

Mechaâl Echahid
Le forum de la mémoire d’El Moudjahid, en collaboration avec l’association Mechaâl Echahid, célèbre, le 03 mars à 10h, au complexe culturel Larbi-Ben-M'hidi, Alger, le 64e anniversaire de l'assassinat de Larbi Ben M'hidi.

CACI
La Chambre algérienne de commerce et d’industrie organisera, le 03 mars, à 9h, un webinaire national sur les exportations de services en Algérie.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 03 mars, à 9h30, au niveau de son siège, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

PT
La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Mme Louisa Hanoune, animera, le 03 mars, à 10h30, au siège de son parti, une conférence de presse.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept