MSP, FLN et FJD : Divergences sur la dissolution du Parlement
Search
Jeudi 04 Mars 2021
Journal Electronique

Les partis politiques estiment que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, doit focaliser son action sur les volets économique et politique. Selon eux, le pays a été paralysé depuis plus d’une année par la pandémie et «l’immobilisme de certains membres du gouvernement». Abderrahmane Saïdi, membre du conseil consultatif du MSP, estime que le chef de l’Etat devrait d’abord accélérer le processus d’adoption du nouveau code électoral pour que l’activité politique reprenne sur de bonnes bases. «On parle d’élections législatives et communales, au plus tard au mois de juin. Donc l’adoption du nouveau code électoral est imminente», a estimé Saïdi. Mais pour le MSP, il n’est pas question de dissoudre le Parlement.
Et pour cause, les deux chambres doivent être maintenues justement pour adopter le nouveau projet d’amendement de la loi électorale.«Le président peut adopter le nouveau projet du code électoral par ordonnance, mais il est préférable qu’il soit voté par les représentants du peuple», a souligné Saïdi. Par contre, le MSP se dit pour un remaniement ministériel. «Il y a urgence à désigner de nouveaux ministres capables de répondre aux nouveaux défis économiques et sociaux», soutient-il. Au FLN, on n’en pense pas moins. Pour le sénateur Abdelwahab Benzaïm, même si le président de la République a un agenda chargé, il y a deux chantiers qu’il faut ouvrir en urgence, à savoir l’économie et le paysage politique. «Le président Abdelmadjid Tebboune a déjà laissé entendre qu’un changement de gouvernement total ou partiel est imminent devant la situation économique et sociale. Une situation qui a besoin d’un nouveau souffle auquel s’attend le peuple algérien», relève-t-il. Benzaïm estime aussi qu’une dissolution de l’APN est nécessaire du fait que c’est une «exigence populaire». En outre, il s’agit de donner plus de crédibilité au nouveau code électoral qui serait adopté par un Parlement renouvelé. Benzaïm rappelle aussi que le chef de l’Etat a le pouvoir de dissoudre le Parlement et organisé de nouvelles élection dans les 90 jours qui suivent. Même son de cloche chez le Front de la justice et du développement (FJD), du moins pour ce qui de la désignation d’un nouvel Exécutif. Pour Lakhdar Benkhellaf, président du conseil national du FJD, l’actuel gouvernement est à genoux. Incapable de relever le défi économique et social auquel fait face l’Algérie. «Ce gouvernement a montré ses limites dans la gestion des affaires du pays. Certains ministres sont devenus un sujet de plaisanterie dans les réseaux sociaux.
Il est donc urgent de le changer, d’autant qu’il nous a fait perdre du temps dans une conjoncture très délicate», soutient-il. Toutefois, le député s’oppose à une dissolution du Parlement, une action «inutile» à trois mois des élections législatives. «Depuis 2017, nous demandons la dissolution de cette Assemblée non représentative. Pourquoi la dissoudre aujourd’hui ?», s’interroge-t-il, estimant que le président de la République a le pouvoir de préserver l’activité de l’APN et faire passer le code électoral par ordonnance. «A mon avis, il faut bien penser avant de dissoudre une institution de l’Etat comme l’APN à trois mois d’un rendez-vous électoral», insiste-t-il.
 M. Benkeddada

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

    • 61 projets en cours de réalisation à Tizi Ouzou

      Pas moins de 61 projets d’investissement touristiques privés sont en cours de réalisation dans la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué le directeur local du tourisme, Rachid Gheddouchi. Ce dernier nous a indiqué que 440 projets d’investissement dans le domaine du tourisme ont été déposés au niveau de ses services. Ainsi ces différentes structures «mettront à la disposition du secteur quelque 7 200 lits et généreront quelque 3 564 emplois» a-t-il indiqué. Sur les 61 projets on compte des hôtels, des auberges, des centres et villages de vacances, des terrains de camping ainsi que des résidences touristiques.

Sciences et Technologies

L'agenda

Ministère de la Santé
Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Pr Abderrahmane Benbouzid, présidera, le 04 mars à partir de 8h30, à l’hôtel Sofitel, la célébration de la Journée mondiale contre l’obésité qui aura pour thème «L’obésité, un facteur de risque redoutable, notamment avec la Covid-19».

Radio DGSN
L’émission Li Amnikoum de l’espace radio de la Sûreté nationale, diffusée sur les ondes de la Chaîne 1 à 15h, sera consacrée le 04 mars au «danger de l’angle mort et l’importance de l’usage des rétroviseurs externes».

Palais de la culture
Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Palais de la culture, Moufdi-Zakaria organisera, le 6 mars à 13h, deux expositions, l’une artisanale et, l’autre, de beaux-arts féminins.


Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.


DGF
La Direction générale des forêts célébrera, le 3 mars à 9h30, à la réserve de chasse de Zéralda, la Journée mondiale de la vie sauvage.

UGCAA
L’UGCAA organisera, le 3 mars à 9h30, au siège de l’Union, une conférence sur l’impact de la Covid-19 sur les crèches et les maternelles.

Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Sports Divers

Hebergement/Kdhosting : kdconcept