OMS : Le variant britannique présent dans 50 pays
Search
Lundi 08 Mars 2021
Journal Electronique

Une troisième mutation dont le Japon a annoncé dimanche dernier la découverte pourrait impacter la réponse immunitaire et nécessite d’être étudiée plus, selon l’OMS, qui évoque dans son bulletin hebdomadaire «un variant inquiétant». 

 

Le nombre de pays et territoires où se trouve le variant de coronavirus repéré initialement en Grande-Bretagne s’élève à 50, et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud, a indiqué l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Une troisième mutation dont le Japon a annoncé dimanche dernier la découverte pourrait impacter la réponse immunitaire et nécessite d’être étudiée plus, selon l’OMS, qui évoque dans son bulletin hebdomadaire «un variant inquiétant». «Plus le virus SARS-CoV-2 se répand, plus il a l’occasion de muter», souligne l’OMS. «De hauts niveaux de contamination signifient que nous devons nous attendre à l’émergence davantage de variants». Le SARS-CoV-2 est le virus responsable de la maladie Covid-19. Signalé pour la première fois à l’OMS, le 14 décembre 2020, le variant britannique VOC 202012/01 a été retrouvé dans 50 pays, territoires et zones, précise l’agence de l’ONU. Les résultats des tests montrent une répartition par âge et par sexe similaire à celle des autres variants en circulation. Les données issues du traçage des contacts révèlent «une plus grande transmissibilité là où le cas de référence relève de la souche variante». Le variant identifié en Afrique du Sud 501Y.V2, signalé pour la première fois le 18 décembre, a été détecté à présent dans 20 pays, territoires et zones. «A partir des enquêtes préliminaires et en cours en Afrique du Sud, il est possible que le variant 501Y.V2 soit plus transmissible que les variants qui circulaient auparavant en Afrique du Sud», estime l’OMS dans son bulletin publié mardi dernier au soir. «En outre, si ce nouveau variant ne semble pas provoquer une forme plus grave de la maladie, la hausse rapide du nombre de cas observée a mis les systèmes de santé sous pression.»
L’ampleur de la diffusion géographique des deux variants est vraisemblablement sous-estimée, ajoute l’OMS, en raison d’une distorsion liée au fait qu’ils ont été découverts dans des pays dotés d’une capacité de séquençage du virus.

  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira
  • reboisement  barrage Douira

Santé

Destination Algérie

L'agenda

 

Ministère de la Solidarité

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou, présidera, le 8 mars  à 14h, au siège du ministère des Affaires étrangères, la cérémonie de célébration de la Journée internationale de la femme.

Ministère de l’Environnement

La ministre de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, le 8 mars  à 11h, la cérémonie célébration de la Journée internationale de la femme de célébration où les femmes du secteur seront à l’honneur.



Opéra d’Alger
L’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh lance des ateliers d’initiation au chant ouverts dans les répertoires traditionnels et universels. Les inscriptions auront lieu jusqu’au 15 mars 2021.



HCA

Le Haut-Commissariat à l’amazighité organise, le 8 mars, dans la wilaya de Tipasa, une table ronde suivie d’une présentation exclusive des actes du Colloque international «La résistance de la femme dans l’Afrique du Nord de l’Antiquité au XIXe siècle».

DGF

La Direction générale des forêts organise, les 7 et 8 mars, au Centre international des conférences, Alger, un atelier d’élaboration du plan d’action pour la promotion des produits forestiers non ligneux en Algérie.


Don de sang

La Fédération algérienne des donneurs de sang lance un appel à l’ensemble de la population âgée de 18 à 65 ans et en bonne santé à faire don de sang.

Hebergement/Kdhosting : kdconcept